Printemps 2013 - No. 173

Articles de ce numéro

Ce 3 septembre, nous partions en France pour y compléter nos études en sociologie (pour Marie DuPont) et en droit – sciences politiques (pour moi-même). Le gouvernement français nous avait accordé des bourses. Ces deux années ont profondément marqué notre vie. Nous avons été accueillis avec chaleur et amitié.
Le monde agroalimentaire est en plein bouleversement. Et un nouveau joueur vient brouiller les cartes : l’agriculture biologique. Panacée pour les uns, mirage pour les autres, le bio suscite des débats à la fois scientifiques et idéologiques. Mythes ou réalités ? FORCES fait le point.
Vous êtes adolescent, vous adorez les sciences, vous êtes curieux, travailleur et résilient ? Vous avez tout ce qu’il faut pour devenir chercheur. Vos études seront longues, intenses, et vous devrez en effectuer une partie à l’étranger en comptant sur des bourses modestes.
Spécialité québécoise, le mouvement coopératif se révèle l’une des meilleures armes contre les dérives de la financiarisation de l’économie, particulièrement dans un secteur aussi névralgique que l’agriculture, affirme le chef de la direction de la Coop fédérée, Claude Lafleur.
Après plus d’une décennie sur le sol français, Louise Giroux rentre chez elle, au Québec. Non pas que son expérience comme exportatrice de savoir y ait été décevante. Bien au contraire, puisqu’elle a réussi à y installer sa propre entreprise en développement philanthropique, rien de moins que la première en France.
L’avenir de l’exploitation du sous-sol québécois se décide actuellement. La présente session parlementaire, concentrée sur les ressources naturelles, accouchera d’une nouvelle version du fameux Plan Nord. Le projet de développement et d’exploitation du vaste territoire qui s’étend au-delà du 49e parallèle fait l’objet d’une légère refonte de la part de l’ancienne opposition péquiste, alors ouvertement hostile au projet libéral. Une chose est certaine, entreprises minières et investisseurs semblent bien impatients de connaître le nouveau cadre législatif que leur réserve le gouvernement Marois.
Avant que les minières ne s’y installent, avant que le gouvernement n’élabore un plan pour le développer, des coopératives prospéraient dans le Nord du Québec. Regroupées dans la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec, leur chiffre d’affaires s’élève à plus de 300 millions de dollars. FORCES dresse le portrait de ces coopératives à succès à travers le regard d’un de leurs dirigeants, Sokchiveneath Chhoan.
La découverte et l’exploitation du gaz et de l’huile de schiste, notamment aux États-Unis, sont en train de bouleverser l’ordre énergétique mondial. Cette révolution ne manquera pas d’avoir une multitude de répercussions, entre autres en matière géostratégique et environnementale, particulièrement sur les voisins et principaux exportateurs d’énergie du marché américain : le Canada et le Québec.
La crise des retraites est mondiale. Des régimes publics de pension ploient sous le poids du vieillissement de la population, et des régimes complémentaires s’enlisent en dessous des seuils de solvabilité en raison de la faiblesse persistante des rendements et des taux d’intérêt. Les régimes privés qui garantissent une prestation à la retraite sont condamnés avec, un peu partout, cette tendance à l’individualisation, qui incite les cotisants et bénéficiaires à gérer eux-mêmes les risques de rendement, d’inflation, de longévité et de survie au conjoint. La réalité économique et conjoncturelle amène le futur retraité à un dilemme entre épargner davantage ou travailler plus longtemps.
Drôle de titre pour un article sur la conjoncture économique. Je l’emploie en souvenir d’un grand économiste de l’Université de Montréal, aujourd’hui décédé, qui avait coutume de répéter : « Quand les États-Unis éternuent, l’Ontario tousse et le Québec attrape une pneumonie ! »
Le néologisme le plus entendu à Londres ces derniers mois a été « Brexit » (=British exit), c’est-à-dire le retrait possible de la Grande-Bretagne de l’Union européenne (ue).
À la vitesse de la lumière, la société montréalaise de multimédia Moment Factory s’est positionnée à l’échelle planétaire. Hasard?? Non. FORCES braque ses projecteurs sur Éric Fournier, devenu en 2007 partenaire et producteur exécutif d’un des fleurons québécois de la culture de l’innovation, du design et du divertissement.